Pages

6.11.15

Le quatrième mur

prier c'est briser le quatrième
mur parce que dieu c'est l'auteur c'est le
narrateur

prier c'est demander au scénariste de modifier le
le script et de sortir un deus ex machina du
du chapeau de
ce n'est pas possible

et c'est tout c'est bien pour ça oui qu'on dit qu'on dit qu'il
qu'il faut se soumettre docilement se soumettre oui
à la volonté du créateur

parce que prier c'est nuire à la crédibilité du récit ça risque de démotiver le spectateur
[de le désinvestir du récit du c'est
c'est très dangereux finalement parce que

parce que la mort c'est une manière de se débarrasser des personnages encombrants 
[pourquoi croyez-vous qu'on
qu'on meure prématurément ?

on meurt prématurément lorsque l'auteur estime qu'on est
barbant qu'on est
obsolète qu'on est
nuisible à l'audimat

et c'est comme ça c'est bien pour ça oui que qu'on a des avc des accidents de moto
que des briques tombent du gouffre ciel et nous fendent le crâne et c'est pour ça 
[parfois même aussi
que l'auteur nous insuffle tant de morbidités dans la tronche qu'on finit par se
par se suicider

tout ça c'est tout ça c'est tout pour la dramaturgie
l'auteur il nous aime bien mais il faut faire avancer l'intrigue c'est comme ça
nos amants nos amours nos sidas nos meurtres
nos éclats nos dégoulinures et quand jeannot débande et même nos fous rires entre 
[amis quand on vomit sur le tapis c'est juste pour le rebondissement l'émotion l'action 
[le
c'est pour lutter contre le
contre le zapping effréné maintenir le spectateur
en haleine
jusqu'à la pub

prier c'est aller à l'encontre du script et ça c'est de nature à mettre l'auteur en colère 
[très en colère oui sauf
sauf si c'est drôle
lorsque briser le quatrième mur c'est drôle que ça arrache un sourire au spectateur 
[alors peut-être
(c'est un pari risqué notez mais des fois ça marche)
peut-être le spectateur ne nous désaimera pas
et c'est la raison pour laquelle
il faut fumer des pétards dans les églises

A.K.